Ebolowa: offentliga toaletter omvandlade till barer


Construits pour résoudre le problème de toilettes publiques dans la capitale régionale du Sud ces édifices jamais mis en service par la Communauté Urbaine d’Ebolowa tiennent lieu aujourd’hui de bars.

Le fait est suffisamment insolite mais pas tout à fait nouveau dans la ville d’Ebolowa. Il y’a quelques années déjà les toilettes publiques du carrefour An 2000 avaient été cédées à un commerçant qui y a installé un magasin et ce site fait office de boulangerie actuellement. Des années après la Communauté Urbaine d’Ebolowa remet ça. Cette fois les toilettes publiques construits à la faveur du comice agro-pastoral d’Ebolowa n’ont jamais été mises en service et sont plutôt exploitées comme des bars.


Incroyable selon Patrick Messanga Abessolo habitant d’Ebolowa, “quand nous savons à quel point il est difficile de se soulager lorsqu’on est au centre ville d’Ebolowa il est ahurissant et déplorable de constater que les rares locaux construits et équipés pour servir de toilettes publiques soient mis en location pour abriter une activité de restauration. La bière et le bouillon consommés dans des toilettes on ne voit ça qu’à Ebolowa”. Une situation inédite qui n’enchante personnes dans la capitale régionale du Sud.

Pour Alexis Obama Onana, “c’est même une abomination. Je doute que ce soit le premier magistrat de la ville qui est à la tête de cette initiative auquel cas il serait épuisé et nous appelons à sa démission”.

Résultats des courses Ebolowa reste sans toilettes publiques opérationnelles .Les populations sont obligées de recourir à des moyens de bord pour se soulager. Ce qui constitue une équation bien difficile à résoudre pour les femmes. Une situation qui pose un réel problème de moeurs dans la ville d’Ebolowa.

Selon François Assako “cette exploitation et cette utilisation de l’espace public réservé à d’autres fins pour des raisons injustifiables on ne fait que reculer pendant que les autres avancent on est le dernier chef-lieu de région après un passé glorieux”.

C’est avec des larmes aux yeux que Magloire Essono journaliste évoque cette page sombre de l’histoire de la ville d’Ebolowa “les toilettes publiques ne sont elles pas finalement un luxe pour nous autres les villageois en ville ? Quand bien même elles existent dans quel état sont-elles ?”

Décidément Ebolowa multiplie des efforts pour conserver son stéréotype de ville du chimpanzé pourri. Une image péjorative qui lui colle à la peau à travers les comportements de ses populations et surtout des responsables de la cité.

Från Consty ZANG i Ebolowa | Actucameroun.com


Denna artikel uppträdde först på https://actucameroun.com/2019/05/17/ebolowa-des-toilettes-publiques-transformees-en-bars/